14
Dec

Guide pour choisir un courtier immobilier

Vous souhaitez vendre votre maison pour en acheter une dans la région de Laval Rive-Nord et vous recherchez un courtier immobilier pour vous assister dans toutes les démarches. C’est une très bonne décision ! Vous trouverez dans cet article tous les conseils pour choisir votre courtier immobilier.

Les rôles d’un courtier immobilier

La vente ou l’achat d’une maison étant une transaction importante, beaucoup de propriétaires ou de futurs propriétaires préfèrent faire affaire avec un courtier parce que c’est un professionnel qui connait en détail toutes les démarches à suivre pour mener à bien leur projet.

Un courtier immobilier joue plusieurs rôles. Il est un conseiller hors pair, car il a suivi une formation reconnue lui permettant de connaître du bout des doigts toutes les lois et les règlements qui touchent la transaction immobilière. Il saura donc vous guider pour l’obtention d’un prêt hypothécaire et aussi pour rencontrer les professionnels compétents. C’est aussi un expert du marché immobilier local. Il est bien placé pour connaître la tendance du marché dans la ville ou la région où il travaille et probablement les environs. Comme c’est un intermédiaire et un négociateur, il saura vous assister tout au long de la vente ou de l’achat, vous prodiguant ses précieux conseils et mieux encore, défendre vos intérêts.

Combien vaut ma maison?

 

Vos principaux critères de choix

Vu l’importance de l’enjeu et les différents aspects techniques et légaux de la vente d’une propriété, il est préférable de faire appel à un professionnel. Il existe plusieurs astuces pour choisir le courtier immobilier qui vendra votre maison. Les différents points suivants vous indiqueront comment choisir un agent immobilier pour vendre votre maison :

Premièrement, vous devez vous assurer que votre courtier détient un permis délivré par l’OACIQ (Organisme d’auto réglementation du Courtage Immobilier du Québec). N’oubliez pas que l’exercice de cette profession est encadré par la loi au Québec. Du coup, tout courtier immobilier doit posséder ce permis qui atteste ses acquis, par exemple dans le domaine d’évaluation immobilière, droit immobilier, élaboration des contrats et documents reliés à la vente immobilière. Il faut savoir que pour obtenir ce permis, le courtier doit être couvert par une assurance responsabilité professionnelle qui protègera le consommateur en cas d’erreur, faute, négligence ou encore omission. D’ailleurs, tous les courtiers québécois doivent souscrire à un fonds d’indemnisation qui a pour rôle de protéger les consommateurs en cas de fraude ou autres actes malhonnêtes de la part du courtier immobilier ou de l’agence immobilière.

En bref, pour bien choisir votre courtier, assurez-vous que celui-ci détient un permis valide de l‘OACIQ. Cela dit, vous pouvez aussi consulter le registre des courtiers titulaires de permis sur le site officiel de l’OACIQ.

Les meilleurs courtiers immobiliers de la région Rive-Nord ont accès à la fameuse MLS (Multiple Listing Service)/SIA (Service Inter-Agences). Il s’agit d’une grande vitrine où l’on trouve de nombreuses informations sur les propriétés en vente sur le marché. Que vous vendez une maison ou vous désirez en acheter une, ces renseignements vous seront utiles pour l’élaboration de votre stratégie marketing. Or, seuls les courtiers inscrits aux chambres immobilières du Québec qui y ont accès.

D’autres points sont susceptibles de faire pencher la balance du côté d’un courtier immobilier qu’un autre. Cela peut être les statistiques de vente dans la région, la forte présence de ses campagnes marketing sur le marché, le taux de commission plus intéressant, etc. Attention, ces éléments ne sont pas nécessairement garants de la qualité de service du courtier. Certains vendeurs accordent plus d’importance au programme de protection proposé par l’agence immobilière ou simplement à la notoriété de celle-ci. Rappelez-vous toutefois que les courtiers sont en fait des travailleurs autonomes. Donc, même s’ils sont associés à une agence, ils travaillent avant tout à leur propre compte.

 

Un bon rapport qualité-prix

Au-delà des critères mentionnés plus haut, c’est certainement la référence d’un proche qui vous donnera une idée précise sur la qualité de service d’un courtier. Autrement, vous devez faire votre sélection vous-même en vous basant sur les données recueillies. Voici donc en pratique comment choisir un agent immobilier pour acheter une nouvelle maison ou pour vendre votre propriété.

Essayez d’obtenir des renseignements les plus détaillés possible sur la façon de travailler de chaque courtier. Il va de soi que vous aurez présélectionné quelques noms et il vous faut maintenant choisir celui avec qui vous allez collaborer. En gros, vous devez vous attarder sur leurs stratégies marketing (mise en marché, établissement de prix de vente, visites, etc.) et leurs conditions de rémunération. N’oubliez pas qu’en ce qui concerne la commission d’un agent immobilier, il n’existe pas une loi ni une norme qui encadre le pourcentage qu’il peut prélever sur la transaction. De manière générale, ce taux se situe entre 4 et 7% selon le courtier. Chacun a son argument de vente donc à vous de vous laisser convaincre ou non. N’oubliez pas non plus que si vous achetez une maison, vous n’aurez pas à vous préoccuper de cette commission puisque c’est le vendeur qui la prend en charge.

N’ayez pas peur de leur poser des questions sur les dernières transactions qu’ils ont réalisées dans la région, ou dans le quartier même.

Un autre élément qui pourrait faire pencher la balance, c’est la disponibilité du courtier. Un professionnel qui a de nombreux contrats sur les bras dispose bien entendu d’une grande visibilité. Mais, aura-t-il suffisamment du temps à vous consacrer pour trouver la perle rare ? Ceci est particulièrement important si vous êtes acheteur et que vous recherchez un type de bien en particulier. Quoi qu’il en soit, vous devez vous assurer qu’il aura tout le temps nécessaire à consacrer à la vente ou à l’achat de votre bien.

Enfin, n’oubliez pas de discuter les modalités du contrat de courtage. Vous devez décider entre lui confier un mandat exclusif ou garder la possibilité de vendre ou d’acheter votre maison par vous-même. Quelles sont alors ses conditions dans ces deux cas ? Si vous avez convenu d’un mandat exclusif, précisez la durée de celui-ci. Est-ce que le contrat est révocable ou non ? Si oui, sachez que le courtier peut éventuellement demander un remboursement des dépenses engagées.

Commentaires ( 0 )

    Ecrire un commentaire

    Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires. Votre Email ne sera pas publié *